Managers, pour créer des liens au sein de votre équipe, utilisez des photographies.

D’après un témoignage de notre consoeur Tammie Plouffe, Managing Partner de Innovative Pathways et Executive Coach.  Traduction et adaptation Hélène Babok Haeussler

Imaginez que vous regardez une photo d’une seule chaussure sur un trottoir, ou de deux personnes enlacées ou encore d’une personne seule dans un cimetière. Ces 3 images déclenchent instantanément des émotions et des associations – sans un seul mot écrit ou parlé. Car la réaction est physiologique, elle survient en une seconde.

En tant que facilitatrice, je trouve que les photos contribuent à créer des connections entre les gens bien plus vite et plus profondément que les brises-glace classiques ou les activités de team-building que j’ai pu proposer dans ma carrière.

Et parce que la réponse que suscite une photo est naturelle, les managers même sans aucune expérience de facilitation peuvent utiliser les photos  pour transformer les interactions au sein de leurs équipes et susciter connections et collaboration accrue.

Une photo crée un sentiment de connexion grâce à la biologie et aux hormones.

La communication humaine existe depuis plus de 30 000 ans, mais la communication écrite  depuis 3700 seulement. En conséquence, notre cerveau a eu beaucoup de temps pour s’entraîner à reconnaître et interpréter les informations visuelles.  Saviez-vous que 90% des informations qui parviennent à notre cerveau sont visuelles ? Et comme notre survie en a très souvent dépendu on est devenu très bons pour les traiter.  Peut-être que parce que nous avons développé ces capacités en même temps que nous réalisions que vivre et travailler en communautés et tribus était indispensable pour survivre, les hormones sécrétées quand on regarde et interprète des images sont des hormones de connections : la sérotonine qui crée un sentiment de connexion, et l’oxytocine qui renforce  le sentiment de confiance et de sécurité.

Comme l’expert Simon Sinek et d’autres avant lui ont noté, quand les gens se sentent en lien, ils se sentent en confiance pour s’exprimer et partager des idées ou des informations personnelles – ce qui améliore la qualité de la communication et génère des dialogues riches indispensables à la communication et résolution de problème.

Comment utiliser des photos concrètement ?

Étape 1 : Prenez plein de photos – au moins 10 par personnes. Les vôtres ou celles de jeux de cartes déjà édités par des facilitateurs ou des coachs. Les disposer dans la salle de façon à ce que les membres de l’équipe puissent bien les voir (par terre, sur une table).

Étape 2 : Focalisez la discussion sur un thème qui importe à l’équipe comme par exemple la mission d’une nouvelle équipe qui vient de se constituer.  Pourquoi l’équipe existe-t-elle ?

Étape 3 : Demandez aux membres de l’équipe de choisir une ou deux photos qui résonnent pour eux et illustrent la réponse qu’ils veulent donner à la question.

Étape 4 : Partagez les idées.  Dès que les gens commencent à partager ce qu’ils pensent via les photos, ils se connectent rapidement.

Étape 5 : Identifiez les thématiques. Demandez au groupe au fur et à mesure d’identifier les thématiques communes.  Ensuite facilitez la discussion plus en profondeur en posant des questions plus précises. Par exemple : vous pourriez demander :

·  Qu’est ce que nos images ont en commun ?
·  Quels thèmes avons-nous partagé en lien avec notre mission ?
·  Pourquoi est ce que le travail collaboratif est important dans notre organisation ?
·  Comment c’est quand on collabore efficacement ?
·  Comment voulons-nous travailler ensemble à partir de maintenant ?
·  Quelles sont nos prochaines étapes pour que cette mission devienne une réalité ?

Dès les gens commencent à interagir, la qualité de leur dialogue s’enrichit. Un dialogue riche c’est la différence entre échanger des généralités comme dans  » on doit améliorer notre ambiance » et parler spécifiquement comme dans  » les employés veulent des opportunités de croissance et apprendre de nouvelles compétences ». Echanger des paroles spécifiques est essentiel si vous souhaitez que ces conversations aboutissent à des actions opérationnelles.

Step 6:  Passez à l’action. Demandez ensuite à votre équipe de se mettre d’accord sur des engagements réalistes qui permettront efficacement de collaborer pour incarner au quotidien la mission de l’équipe.

Pourquoi les photos contribuent-elles tellement à la réussite d’un tel processus ?

Raison #1 : En plus de nous affecter rapidement et de façon puissante, les images restent en mémoire plus longtemps. Les recherches montrent qu’après 3 jours, on retient 60% de ce qu’on a vu et seulement 10% de ce qu’on a entendu. L’ancrage des décisions et des moments décisifs (les aha moments), est critique quand il s’agit d’engranger un réel changement comportemental.

Je suis toujours bluffée quand je me rappelle le cas de cette équipe en difficulté avec qui j’avais utilisé les cartes pour les aider à partager leurs difficultés et leurs attentes. Une année plus tard, j’ai repris les images que le groupe avait choisies et leur ai demandé s’ils s’en souvenaient. Non seulement chacun pouvait se souvenir des images et des idées précis qu’il/elle avait exprimée, mais tous se souvenaient aussi des images des autres et des dialogues qui avaient suivis entre tous les participants.

Raison #2 : Les réponses aux photos étant physiologiques, on constate les mêmes effets quelque soit la génération, la langue ou la culture. Dans des environnements de travail aussi diversifiés qu’aujourd’hui, c’est plutôt important à savoir. L’année passée, j’ai utilisé les photos pour accompagner une équipe de direction qui peinait à s’accorder sur les priorités pour faire avancer leur société. J’ai demandé à chacun de choisir une photo qui exprimait ce que le leadership évoquait pour eux.
Un homme dont la langue maternelle n’était pas l’anglais a partagé une photo d’un homme précédé de chevaux qui marchaient sur une plage . Il évoqua le leadership comme une façon de servir et de diriger à partir d’une posture « arrière » et pour lui, l’esprit des chevaux symbolisait la combinaison de force et de douceur nécessaire pour gagner le respect et la confiance des employés. Ce moment a été décisif pour l’équipe car il leur a permis d’échanger sur ce thème avec une qualité de dialogue qu’il n’avait pas eu jusque là.

Raison #3 : Quand les gens se connectent et échangent, ils ressentent moins le besoin de défendre leurs opinions et sont moins dans le jugement des autres. En d’autres termes, les photos font passer les gens d’une forme de débat antagoniste à des questionnements où l’ouverture à de nouvelles idées est possible.

Publié dans Témoignages.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *